Comité femmes

PRINCIPES

Le Comité Femmes de l'AÉÉA est un comité féministe, anti-capitaliste et non-mixte.

Notre féminisme se veut intersectionnel dans le sens où nous croyons qu'une lutte féministe n'est pas possible sans considérer les oppressions multiples auxquelles les femmes peuvent être soumises comme le racisme, le capacitisme, le classisme, etc.

Notre comité se veut anti-capitaliste car nous considérons que nous ne pouvons pas atteindre l'égalité dans un système dont le fonctionnement est basé sur des oppressions.

Notre non-mixité se veut ouverte aux personnes qui s'identifient comme femmes ou assignées femmes. Cette non-mixité a pour objectif de constituer un espace sécurisant (« safe space ») qui peut se construire en dehors de l'oppression patriarcale1.

 

MISSION

En tant que sous-comité rattaché à l'AÉÉA, notre mission globale est de traiter les questions qui concernent spécifiquement les étudiantes en anthropologie ou qui leur tiennent à coeur parmi les enjeux féministes.

 

OBJECTIFS 2017-2018

  • Définir la mission, l’orientation stratégique et les objectifs à court terme du comité et ses projets.
  • Sensibiliser le département et la communauté étudiante à l’écriture non sexiste
  • Sensibiliser le corps professoral et la communauté étudiante au réalité du terrain des étudiantes des cycles gradués.

 

PROJETS/ACTIONS  2017-2018

Dossier « Expérience des femmes sur le terrain anthropologique » :

  • Organiser des activités en lien avec le sujet.
  • Faire un retour avec les participantes à l’activité de l’hiver 2017 pour voir les collaborations possibles.
  • Produire le « guide de survie » pour les étudiantes des cycles gradués d’après les éléments ressortis de l'activité organisée sur cette thématique en 2017.
  • Produire la pétition pour action institutionnelle.

Dossier « féminisation » :

  • Réfléchir sur la féminisation des documents liés aux activités du département d'anthropologie.
  • Constituer une banque de ressources sur la féminisation de la langue française.
  • Contacter Anthropologie et Sociétés pour lancer une discussion sur ses normes d’écriture.
  • Produire et distribuer un écusson à apposer sur les travaux féminisés.

 

CONTACT

Pour plus d'informations sur nos projets en cours n'hésitez pas à rejoindre le comité ou à communiquer avec nous!

Pour nous contacter vous pouvez passer par notre page Facebook ou nous écrire un courriel.

 

1 Le collectif afroféministe Mwasi qui a subi un déferlement médiatique pour avoir organisé des ateliers non-mixtes lors d'un festival, explique parfaitement bien à notre avis l'intérêt de la non-mixité. Vous retrouverez plus de détails sur leur site internet.